Toutes les tendances
Chambre d'enfants : comment créer un petit paradis pour les petits ?

Chambre d'enfants : comment créer un petit paradis pour les petits ?

De la douceur et des câlins à 1 mois, de l’espace et des couleurs pour stimuler l’imaginaire à 3 ans, du calme et des rangements pour travailler à 12 ans… Les enfants imposent de grands défis à leurs chambres : changer aussi vite qu’eux ! Nos décorateurs ont fait le point sur les besoins de chaque âge et vous livrent leurs secrets pour aménager des chambres les plus douillettes possibles.

A chaque âge ses besoins

chambre bebe

Une chambre de bébé ou une chambre d’ado ? Votre cahier des charges va changer du tout au tout en fonction de l’âge de l’enfant concerné. Voici, quelques grandes lignes, qui vont vous permettre d’identifier les besoins de la tranche d’âge qui vous concerne. • Pour un bébé. Ses besoins : du calme et de l’obscurité/lumière. Côté pratique : un espace pour dormir, une table à langer, un fauteuil pour allaiter ou prendre son biberon, des rangements pour les habits. • Pour un enfant de 2/3 ans. Ses besoins : du calme et de l’espace pour jouer. Côté pratique : un espace pour dormir, un espace au sol pour jouer, des rangements à leur hauteur pour les livres et pour les jeux. • Pour un enfant qui va à l’école. Ses besoins : du calme, un espace pour jouer, un espace pour les séances de dessin voire le travail. Côté pratique : un espace pour dormir avec une table de chevet, un espace au sol pour jouer, des rangements à sa hauteur, une table ou un bureau à sa hauteur. • Pour les ados et pré-ados. Leurs besoins : du calme, un espace à personnaliser. Côté pratique : un « grand » lit comme un futon par exemple, des rangements pour les affaires (livres, sports, cd) et (n’en déplaise à certains !) un bureau bien organisé.

Toutes les bonnes questions à se poser avant de se lancer !

chambre enfant

Adapter la chambre à chaque étape de développement de l’enfant, c’est le rêve de tous les parents et le cauchemar de… leur budget. Pour optimiser les investissements, le secret est de se poser les bonnes questions avant de se lancer dans son projet déco. En voici quelques-unes que les décorateurs posent toujours avant d’imaginer un décor adapté aux enfants : pendant combien de temps votre enfant occupera-t-il cette chambre ? Devra-t-il cohabiter avec un petit frère ou une petite sœur ? L’enfant aura-t-il un espace de jeux ailleurs dans la maison ? La chambre permettra-t-elle d’accueillir plus de meubles, des meubles plus grands ? Le revêtement du sol est-il approprié pour jouer ? Quel est le tempérament de votre enfant : plutôt cascadeur ou doux rêveur ? Et enfin, quel est votre budget ?

Une chambre saine où il fait bon vivre

chambre bebe saine

S’il est un point commun nécessaire à tous les enfants, c’est bien celui-ci : vivre dans l’environnement le plus sain possible. Du calme, de la lumière, un air pur, c’est la base du cahier des charges d’une chambre d’enfant. Pour les rangements, la peinture des murs et les revêtements de sols, on privilégie les matériaux naturels qui émettent le moins possible de composés organiques volatils (COV) dans l'atmosphère. Aux fenêtres, on installe des volets ou des rideaux épais qui aideront bébé à caler son rythme jour/nuit et les plus grands à dormir sur leurs deux oreilles. Côté température, gare à la surchauffe ! La température idéale dans la chambre d’un enfant se situe entre 18°C et 20°C, 19°C étant recommandé pour les nourrissons. A cette température, le taux d’humidité (entre 55 et 60 %) est normalement confortable.

La sécurité avant tout

chambre enfant securisee

Dans la chambre d’un enfant, la déco est toujours passée au crible de la sécurité. Car même si cette guirlande lumineuse vous fait craquer, attrapée par de petites mains baladeuses elle pourrait faire bien des dégâts ! Un parent averti en vaut deux, alors voici les questions à examiner avant de se lancer : - La peinture que vous avez choisie est-elle faiblement émissive en COV ? Sera-t-elle bien sèche avant que vous ne réinstalliez l’enfant dans sa chambre ? Pourrez-vous aérer la chambre plusieurs semaines avant l’arrivée de bébé ? Et pourrez-vous encore l’aérer quotidiennement ? - Les tapis, coussins, moquettes et rideaux peuvent-ils déclencher des allergies ? Sont-ils facilement nettoyables ? Vos tapis peuvent-ils être équipés de supports antidérapants ? - Le revêtement de sol est-il suffisamment solide pour résister aux cascades du petit dernier ? Est-il entièrement lavable et facile à désinfecter si besoin ? - Les meubles aux angles « acérés » sont-ils positionnés de manière à éviter les accrocs ? Ou ont-ils été protégés par des protections ? Les tiroirs peuvent-ils être équipés de glissières pour éviter les pincements de doigts ? - Les prises de courant (idéalement situées à 1,5 mètre du sol) sont-elles équipées de cache-prises quand elles sont à portée de main ? Les fils électriques peuvent-ils être fixés au mur ou, mieux, glissés dans une goulotte ?

Les règles générales de l’aménagement d’une chambre d’enfant

chambre enfant

Avant de rentrer dans les détails, il est important de citer les quelques grandes règles d’aménagement qui sont communes à tous les enfants. La surface minimale d’une chambre est de 9 m2. Pour les enfants, on recommande une orientation à l’est pour profiter du lever du soleil ou au sud si la chambre sert aussi de salle de jeux en journée. Une orientation au nord pourra être précieuse pour bénéficier d’un maximum de fraîcheur si vous habitez dans des régions particulièrement chaudes. Côté couchage : le lit se place de préférence dans le coin le plus confortable de la pièce, en éloignant la tête de lit de l’entrée (pour que l’enfant puisse voir qui entre dans sa chambre, tout en étant loin des courants d’air) et dans un espace relativement dégagé (pas à côté de votre armoire normande par exemple) pour éviter la sensation d’écrasement. Côté lumière, on associe un éclairage général à des petits éclairages fonctionnels pour lire des histoires le soir, ou travailler à son bureau (idéalement situé près d’une source de lumière naturelle) en hiver. Enfin, pour les rangements des jeux comme ceux des vêtements le mot d’ordre pour encourager leur autonomie c’est : tout à leur hauteur !

Une chambre évolutive

chambre enfant evolutive

Pour ne pas jeter tous les meubles à chaque anniversaire, le secret de la longévité c’est l’évolutivité ! Avec une pointe de philosophie, on se range aussi du côté du « less is more ». L’idée ? Pour laisser un maximum de place pour jouer, les meubles se mettent au second plan. Et les pédagogues le confirmeront : pour favoriser l’exploration comme la concentration, on évite la surcharge. Voici quelques conseils pour que la chambre douillette des débuts reste confortable longtemps : • Le lit. Après le berceau jusqu’à 6 mois, vient le temps du lit à barreaux (60 x 120 cm) ou, si votre cœur penche du côté des pédagogies alternatives, d’un matelas au sol. Pour le lit à barreaux, il est possible d’opter pour l’évolutivité dès le début et, quand à partir de 2 ou 3 ans l’enfant est prêt, de retirer les barreaux pour en faire un vrai lit de grand ! Mais si vous devez investir, pensez à regarder du côté des lits avec rangements intégrés, c’est autant de place de gagnée. Dormir en hauteur ? C’est possible mais pas avant 6 ans. • Les rangements. A petits gabarits, petits rangements. Une simple commode suffit pour bébé dans un premier temps. Dès qu’il marche, privilégiez les rangements à sa hauteur, un vrai coup de pouce à l’autonomie : coffre à jouets, bacs sur roulettes, grands paniers souples en tissu, petite bibliothèque à roulettes… Et ceci vaut même pour les vêtements, classés par type et rangés à portée de main, ils permettront au tout-petit d’apprendre à faire seul tout en douceur. • Le fauteuil. Idéal pour allaiter et donner le biberon aux tout-petits, le fauteuil pourra aussi servir à lire les histoires du soir et faire des câlins avant de dormir. Vers 2 ans, les enfants qui jouent au sol adoreront troquer votre fauteuil contre des petites chaises ou poufs à leur taille. • Le tapis. Déconseillé pour les enfants allergiques, le tapis est toutefois un excellent compagnon de jeu pour les petits : il délimite leur espace tout en offrant une assise confortable pour jouer pendant des heures. • Le bureau. Dès 2 ans, les enfants aiment gribouiller. Une petite table basse ou un bureau évolutif (pieds réglables en hauteur, plateaux positionnables et extensibles) combleront toutes leurs envies de dessin ! Pour les parents amoureux du vintage, c’est l’occasion de craquer pour les bureaux d’écoliers à l’ancienne chinés ou réédités.

C’est parti pour la déco !

deco chambre enfant

Les meubles sont positionnés. Il est grand temps de penser à la déco ! Le conseil des pros : sobriété. Pour les tout-petits vous avez quartier libre. Côté couleurs vous avez le choix entre des variations de couleurs apaisantes autour du lit et des couleurs vives qui stimuleront l’imagination. A noter qu’il est recommandé d’appliquer les couleurs vives par petites touches dans la déco (rideaux, coussins, accessoires) pour créer une atmosphère sereine dont ni l’enfant ni vous ne vous lasserez trop vite ! Sans surcharger la chambre de bébé, quelques accessoires très utiles viendront donner le ton de votre déco : un mobile musical, une voûte étoilée, un sticker mural... Pour les accrochages au mur, pensez à les rendre à la fois inaccessibles aux petites mains baladeuses tout en étant facilement observables vus du sol quand même. A partir de 2 ans, les choix s’affirment. C’est la fin des teintes mixtes, chacun veut ses propres couleurs et, souvent, l’univers aux couleurs de ses héros. Avec une housse de couette, un sticker ou une jolie frise vous pourrez créer le décor de ses rêves sans investir dans un relooking complet de sa chambre.

La déco dans une chambre à deux

chambre deux enfants

S’il est des chambres où la déco est un précieux atout c’est bien dans les chambres partagées où chacun doit pouvoir s’approprier l’espace et s’y sentir bien. Pour cela, l’astuce des décorateurs consiste à matérialiser l’espace de chacun avec une couleur de mur différente et, pourquoi pas, des meubles à peindre assortis. Une cloison amovible ou un joli rideau pourra venir apporter ce qu’il faut d’intimité à chacun pour faire de beaux rêves.

En bref : J’aménage une chambre d’enfant

✔ Je définis les besoins de mon enfant ✔ Je choisis des matériaux naturels ✔ J’assure la sécurité de son environnement ✔ Je crée un environnement à sa hauteur ✔ Je choisis une déco apaisante et stimulante ✔ J’opte pour des meubles évolutifs
Retour à la liste d'articles
Haut de page