Toutes les tendances
Faire soi-même le suivi de son chantier déco

Faire soi-même le suivi de son chantier déco

Un chantier, c’est la rencontre d’une foule de professionnels, avec des tâches diverses et variées en un temps donné. Mais un chantier sans imprévu n’existe pas ! Pour que tout fonctionne bien et que vous aboutissiez au résultat escompté, un peu de méthode s’impose. Voici le mode opératoire que les décorateurs suivent à la lettre. A vous de vous en inspirer pour coordonner au mieux votre chantier personnel.

Tous les outils pour bien s’organiser

Assurer le suivi de chantier peut être la mission de plusieurs personnes sur un gros chantier, du décorateur sur un petit chantier ou de vous-même si vous acceptez la mission pour votre maison. Globalement, il s’agit de coordonner les différents corps de métier. Pour cela, vous aurez besoin d’établir un planning global ainsi qu’un planning pour chaque corps de métier, de communiquer très régulièrement avec les différents intervenants, d’organiser des réunions et de faire des compte-rendus. Rien d’insurmontable donc, à condition de faire preuve d’organisation et d’avoir les bons outils !

Avant tout, un planning

Le planning va vous permettre d’évaluer le déroulement idéal du chantier et l’enchaînement logique des différentes interventions des professionnels. Vous y ferez figurer la date de début des travaux, la date de réception du chantier (c’est-à-dire la fin du chantier). Grosso modo, voici la trame du planning, à adapter selon vos propres problématiques : 1- Démolition 2- Nettoyage 3- Plâtrerie / plomberie / électricité > ces 3 corps de métier travaillent ensemble et doivent se coordonner 4- Peinture des murs 5- Pose du sol 6- Agencement 7- Pose des luminaires 8- Réception de chantier 9- Emménagement Ce planning de départ devra être remis à jour régulièrement, en fonction des imprévus du chantier.

Plomberie ? Check ! Electricité ? Check !

Le suivi de chantier est la tâche la plus chronophage. Votre mission sera de vérifier régulièrement si les tâches prévues sont bien accomplies et à tenir au courant les autres corps de métier s’ils sont impactés par un événement. Vos vérifications seront à la fois techniques (c’est solide ? ça tient ? c’est bien le matériau adapté prévu ensemble ?) et esthétiques (deux couches ça suffit ? le carrelage s’arrête bien dans l’alignement de la fenêtre ?).

Coupez le ruban

Attention moment clé ! A la fin du chantier, vous aurez peut-être envie de sabler le champagne avec vos artisans. C’est possible, mais avant vous devez organiser la réception du chantier. Pas besoin de ruban comme pour une inauguration, mais vous devez rassembler tous les intervenants en même temps. L’idée, c’est d’inspecter tous les éléments réalisés et de vérifier si tout est ok. Si le résultat n’est pas conforme, techniquement ou esthétiquement, il faudra alors en discuter avec l’artisan concerné et décider ensemble comment arranger la situation et sous quels délais. Le compte rendu de la réception de chantier mentionnera cette réserve et l’engagement de l’entreprise à lever cette réserve sous un délai précisé ensemble. Une fois les travaux complémentaires effectués, vous signerez une levée des réserves qui marquera la fin du chantier. Champagne ? Oui maintenant vous pouvez !

En bref : Je coordonne mon chantier déco


✔ Je liste toutes les étapes du chantier
✔ Je planifie l’ordre d’intervention des corps de métiers
✔ Je suis attentivement le chantier
✔ J’organise la réception de chantier
Retour à la liste d'articles
Haut de page