Toutes les tendances
Jeter un regard pro sur sa déco

Jeter un regard pro sur sa déco

En déco, on part rarement d’une feuille blanche ! A moins de dessiner les plans de sa maison, il faut composer avec l’organisation de l’espace, la circulation de la lumière, la disposition des murs… Mais comment parvenir à poser un regard neuf sur sa pièce quand on y vit depuis longtemps ? Les décorateurs d’intérieur vous soufflent leurs astuces qui aident à prendre du recul sur votre espace pour préparer le terrain idéal à votre toute nouvelle déco.

Mettre les lunettes du décorateur

Il y a forcément un décorateur qui sommeille en vous. Vous ne le voyez pas ? Il suffit pourtant de changer de lunettes ! Car c’est ce qui est le plus difficile : avoir un œil neuf sur un endroit où l’on vit tous les jours. Vous connaissez sûrement par cœur ses défauts. En revanche le quotidien peut avoir caché ses points forts. Avant de refaire toute la déco, c’est l’occasion de faire le point. Pour commencer, munissez-vous d’un carnet de bord ou, mieux, d’un papier millimétré ou d’une feuille à carreaux. Avec un mètre ruban (ou un mètre laser), reportez toutes les dimensions de votre pièce : taille des murs, position des décrochés, placement des ouvertures (portes et fenêtres), des prises, des radiateurs. Longueurs, largeurs, diagonales, mesurez-tout !

En forme de quoi ?

Une fois ce plan de l’existant établi, la forme de votre pièce va vous apparaître de façon limpide : en forme d’un grand rectangle long et droit ou d’un rectangle plutôt équilibré, arrondie ou en forme de triangle, parfaitement carrée ou complètement biscornue… Et il n’y aura pas de mauvaises surprises car, contrairement aux idées reçues, une pièce parfaitement carrée n’est pas forcément plus facile à aménager qu’une pièce atypique qui dessine naturellement différentes zones.

Le miracle des 3 dimensions

Quelle est la hauteur de plafond de votre pièce ? C’est un élément crucial pour la décoration car il va conditionner le choix des couleurs et des meubles. La hauteur moyenne sous plafond se situe entre 2,4 et 2,5 mètres. Pour une pièce de vie, elle doit être, en tous les cas, au moins égale à 2,2 mètres. Vous disposez d’un volume plutôt réduit ? Il existe des techniques pour amplifier la sensation d’espace et gommer l’effet « bas de plafond » d’une pièce.

De la lumière, matin, midi et soir

La lumière d’une pièce est un élément crucial pour un décorateur. Votre pièce a-t-elle un apport de lumière naturelle via une fenêtre ou une baie vitrée ? Est-elle peu ou très lumineuse ? Idéalement, les décorateurs recommandent d’adapter l’orientation des pièces à l’utilisation que vous en faites car en fonction du moment de la journée, vos besoins en lumière ne seront pas les mêmes. Les pièces occupées le matin, comme la chambre parentale ou la cuisine, s’orientent de préférence vers l’est pour profiter du lever de soleil. Les pièces utilisées en journée comme le salon, la salle à manger ou les chambres des enfants, s’orientent au sud pour profiter d’un maximum de lumière. Au nord, on privilégiera les pièces fonctionnelles comme les couloirs, la buanderie ou le garage.

Retour aux fondamentaux

En décoration, on parle aussi d’avantages et d’inconvénients fondamentaux. Les identifier en amont de votre projet déco vous permettra d’imaginer les solutions les plus adaptées pour les mettre en valeur ou les compenser. Ils sont naturellement propres aux caractéristiques de chaque logement (appartement, maison, boutiques), mais voici quelques exemples qui devraient vous aider à identifier les vôtres : • Vous avez la chance d’avoir des avantages fondamentaux si vous avez… un appartement en étage élevé, une belle vue sur l’extérieur (vue panoramique, sur un espace vert), une double-exposition, des qualités architecturales visibles (moulures, parquets, cheminée, etc), une belle hauteur sous plafond, etc. • Vous avez des inconvénients fondamentaux si vous… êtes en rez-de-chaussée ou au premier étage, manquez de lumière, possédez des menuiseries en PVC blanc, avez une hauteur sous plafond réduite, une mono exposition au nord, etc. Si c’est le cas, pas de panique, les astuces des pro vont vous permettre de tirer parti de n’importe quelle configuration. Un peu de challenge, c’est stimulant non ?

On compte les points ?

Votre plan millimétré en main, vous avez toutes les clés en main pour analyser objectivement votre pièce. Pour évaluer le potentiel de votre intérieur, il vous reste à placer sur votre plan les différentes zones qui composent votre pièce. En traçant de grands cercles légendés, vous pouvez les répartir ainsi : zones agréables (++), zones défi (-) ou zones moyennes (+). Pour les placer, reportez-vous aux grandes caractéristiques de votre pièce définies juste au-dessus. Voici quelques exemples : • Une zone est dite « agréable » et donc ++ si elle possède… une très belle hauteur sous plafond, une vue exceptionnelle sur l’extérieur, des volumes bien proportionnés, de grandes ouvertures, des ouvertures sur les côtés les plus longs, etc. • Une zone est moyenne et donc + si elle possède… une belle hauteur sous plafond, une belle vue, des volumes appréciables. • Une zone est un défi à relever et donc – si elle… est basse de plafond, sans ouverture, offre un vis-à-vis.

Se recentrer sur soi

Entre le rêve et la réalité, il y a parfois quelques déceptions mais aussi de très belles surprises ! Après cette analyse détaillée, votre pièce va sûrement vous révéler un potentiel insoupçonné. Libre à vous d’aménager votre espace en fonction de vos envies, de vos besoins et de votre mode de vie. Car même si votre entourage a un avis très arrêté sur la couleur de votre salon, le choix n’appartient qu’à ceux qui habitent la pièce tous les jours. Mise en parallèle avec votre plan, la liste vos envies va vous permettre de disposer plus facilement vos meubles en fonction du potentiel naturel du lieu. Vous voulez un salon plus lumineux ? Placez le canapé sur votre plan au plus près des fenêtres. Vous rêvez d’un espace repas pour toute la famille ? Placer la table à manger dans le salon non loin de la cuisine. Quant aux défis de votre pièce, il existe de nombreuses techniques pour les sublimer en modulant l’espace. Créer des lignes, des contrastes, doser les couleurs, découvrez toutes les astuces de décorateurs dans les pages suivantes.

En bref : J’analyse mon espace comme un pro


✔ Je prends toutes les mesures de mon espace
✔ Je fais le point sur ses avantages et les défis à relever
✔ Je trace des zones sur mon plan
✔ Je fais le point sur mes besoins et mes envies
✔ Je les place sur mon plan
Retour à la liste d'articles
Haut de page