Toutes les tendances
Pas assez ou trop de lumière : trouver l'équilibre

Pas assez ou trop de lumière : trouver l'équilibre

Une cuisine baignée de soleil, un salon cosy intimiste pour écouter de la musique le soir, un couloir-galerie pour admirer des tableaux… La lumière est un élément fondamental de l’atmosphère d’une pièce. L’éclairage vous permet de tout ajuster pour que l’atmosphère soit parfaite, encore faut-il choisir les bons équipements et bien les placer. Pour savoir comment architecturer l’espace grâce à la lumière, suivez le guide !

L’éclairage c’est quoi ?

eclairage sous escalier

Pour comprendre comment composer l’éclairage d’une pièce, un peu de théorie. Promis, ce ne sera pas long. Il existe 4 types d’éclairage : - L’éclairage général : c’est celui qui sert à éclairer la pièce toute entière. Souvent, il s’agit d’un plafonnier. On choisit souvent des ampoules puissantes à lumière diffuse. - L’éclairage fonctionnel : c’est celui qui sert à voir ce que l’on fait. C’est la lumière au-dessus du plan de travail de la cuisine, celle qui éclaire le livre qu’on lit au lit ou dans un fauteuil, celle qui nous permet de couper notre viande dans notre assiette ou de positionner un clou sur l’établi. C’est souvent un éclairage puissant mais très localisé. - L’éclairage ponctuel : comme l’éclairage fonctionnel, il est puissant et localisé mais ne sert pas forcément à voir ce que l’on fait. Il peut éclairer un guéridon, une étagère… On ne le différencie pas toujours de l’éclairage fonctionnel. - L’éclairage décoratif : comme son nom l’indique, il sert à faire joli et à créer une belle atmosphère. Une petite lampe pour attirer le regard sur cette mise en scène dans le coin, une guirlande sur ce cadre au mur, ou cette lampe qui change de couleur dans la salle de bains…

Plutôt plus que moins

eclairage indirect sejour

Pour bien éclairer, il faut multiplier les points lumineux. Une pièce avec un éclairage général seulement a très peu de chances d’être agréable. Quand il s’agit des toilettes ou du cagibi de la cuisine, ce n’est peut-être pas grave, mais pour une chambre ou pour le salon, il vous faudra penser avec soin l’éclairage. N’hésitez pas à faire un croquis de la pièce et à placer l’éclairage général, les points d’éclairage ponctuel/fonctionnel et les zones sombres qui mériteraient un petit coup de projecteur grâce à l’éclairage décoratif.

Chaud ou froid ?

eclairage chaleureux salon

Saviez-vous que la lumière avait une couleur ? Elle peut être jaune-orangée comme au coucher de soleil ou très blanche et fraîche comme une belle lumière d’hiver. Sa couleur détermine l’atmosphère : chaude elle est propice à la détente, froide elle dynamise. Une lumière blanche restitue mieux les couleurs, ce qui peut être intéressant au moment de choisir ses vêtements ou de se maquiller. Pour savoir ce que vous achetez, tout est indiqué sur l’étiquette. La température de couleur se mesure en Kelvins. Entre 5 500 K et 6 500 K, on est à la lumière du jour. En dessous, la lumière est chaude. Au-dessus, la lumière est froide. Vous verrez peut-être aussi la mention IRC sur les ampoules que vous achetez. Il s’agit de l’Indice de Restitution des Couleurs. Il est indiqué en pourcentage et vous permet de savoir, justement, si la lumière proposée déforme les couleurs ou pas. Plus il est proche de 100, plus la couleur sera juste. Dernière mention intéressante : les lumens. A l’heure des ampoules à économie d’énergie et autres LED, les watts ne sont plus une indication suffisante pour connaître la puissance d’une ampoule. Les lumens en revanche mesurent l’intensité lumineuse. Fiez-vous donc à cette indication pour connaître la capacité d’éclairement de votre ampoule.

Tricher avec les couleurs

amenager sous escalier

La peinture, ce n’est pas de l’éclairage. Pourtant, la couleur joue beaucoup sur la perception de la luminosité de la pièce. Globalement, on sait que les couleurs claires illuminent, tandis que les couleurs foncés assombrissent. Pourtant, dans les pièces recevant peu de lumière naturelle, il vaut parfois mieux prendre le contrepied. En clair, mieux vaut un boudoir cosy, sombre et chaleureux avec des matières veloutées plutôt qu’une pièce toute blanche mais complètement impersonnelle. De même, si vous passez par un couloir sombre, la pièce suivante, même peu lumineuse, paraîtra claire par contraste. N’hésitez donc pas à assombrir les couloirs ou paliers si vous voulez illuminer les chambres par exemple !

Bien voir dans la cuisine et la salle de bains

eclairage douche italienne

Dans la cuisine, en plus de l’éclairage général, portez une attention particulière à l’éclairage fonctionnel. Au-dessus de l’évier, du plan de travail et du coin cuisson, il est nécessaire d’avoir un éclairage puissant avec une bonne restitution des couleurs. Si vous avez un coin repas, une suspension au-dessus de la table renforce la convivialité. Enfin, pensez aux rubans LED qui se collent en un seul geste sous les éléments hauts et les étagères et vous apportent une belle lumière uniforme sur le plan de travail. Dans la salle de bains, en plus de l’éclairage général, il est nécessaire de bien éclairer autour du miroir. Choisissez des ampoules puissantes avec une excellente restitution des couleurs.

Des éclairages multiples dans les pièces à vivre

eclairage multiple piece a vivre

Plus encore qu’ailleurs, il vaut mieux travailler l’éclairage par petites touches. Pour le plafonnier, préférez un plafonnier qui diffuse la lumière partout plutôt qu’une suspension avec un abat-jour opaque qui contient la lumière. Ajoutez un variateur pour pouvoir adapter la lumière à tous les moments de la journée. Ensuite, éclairez ponctuellement chaque zone, plutôt avec des lumières douces et diffuses. Les spots sont parfaits pour éclairer les coins. De même, on peut profiter de la lumière indirecte comme des appliques qui éclairent vers le haut et se reflètent dans le plafond. Enfin, la lumière chaude est plutôt recommandée dans les pièces de vie.

Entre ambiance et lecture dans les chambres

eclairage chambre

En plus d’un éclairage général assuré par une suspension ou un gros lampadaire sur pied, la zone stratégique est le lit. L’idée est de pouvoir lire sans gêner son partenaire. Donc vous pouvez installer deux lampes de chevet ou préférer des spots. Si vous avez un grand placard ou un dressing, des spots intégrés ou même un éclairage directionnel vers le placard peuvent vous changer la vie ! Pour les chambres d’enfant, tout dépend de l’âge. Veilleuses hors de portée pour les petits. Lampes de bureau pour les plus grands et de belles guirlandes poétiques pour tout le monde ! Dans l’ensemble, privilégiez un éclairage doux de moyenne puissance.

Les petits plus au sol et dans les coins

eclairage coin mur

La tendance est à la lumière au sol. Il existe désormais des rubans LED qui se posent au sol ou s’intègrent même au cœur des matériaux. Les spots encastrés dans le sol constituent une autre option. Les sculptures lumineuses posées à même le sol sont aussi dans l’air du temps. Et les coins ? Vous y avez pensé aux coins ? Pourtant, on dit en feng-shui que les coins peuvent « coincer » (évidemment) l’énergie. Alors n’hésitez pas à mettre une belle lumière ou un élément magistral bien éclairé dans les angles de votre pièce.

On n’arrête pas le progrès

Et si votre éclairage vous obéissait au doigt et à l’œil ? C’est désormais possible très simplement. Vous pouvez par exemple regrouper vos éclairages et les piloter depuis une télécommande ou même votre téléphone via une appli. Vous pouvez même créer des scénarios de vie et demander à certaines lampes de s’allumer automatiquement à telle heure et de s’éteindre quand vous le voulez grâce aux applis pour maison connectée.

Et dehors ?

eclairage exterieur

Dehors aussi, vous pouvez sculpter l’espace. Comme à l’intérieur, pensez éclairage général/fonctionnel (pour éclairer vos pas sur les marches ou la serrure de la porte) et décoratif (pour sublimer la piscine, cet arbre…). Si vous voulez éviter de creuser des tranchées pour amener l’électricité au fond du jardin, misez sur les lampes solaires, qui chargent la journée et s’illuminent automatiquement à la nuit tombée. En prime, vous pouvez les changer de place quand l’envie vous prend.

En bref : J’ajuste l’éclairage pour une lumière parfaite


✔ Je maîtrise les différents types d’éclairage
✔ Je multiplie les points d’éclairage
✔ Je choisis entre lumière chaude et lumière froide
✔ Je triche avec les couleurs
✔ J’assure la lumière dans la cuisine et la salle de bains
✔ Je joue le confort dans les pièces de vie
✔ Je mise sur la douceur dans les chambres
✔ Je n’oublie ni le sol ni les coins
✔ Je connecte mes éclairages pour plus de simplicité
✔ J’éclaire aussi les extérieurs
Retour à la liste d'articles
Haut de page