Toutes les tendances
Comment donner une âme à sa pièce ouverte ?

Comment donner une âme à sa pièce ouverte ?

Oui ok les meubles peuvent avoir l’air tout petits dans une grande pièce ouverte. Pire, on a parfois l’impression que tout a été posé là sans logique. Mais bon, au fond, c’est une chance incroyable d’avoir une grande pièce à vivre ouverte ! A vous les fêtes entre amis et la magie de pouvoir être ensemble sans se marcher dessus. Pour en tirer le meilleur parti, il y a des astuces qui marchent à tous les coups. En voici quelques-unes, à adopter pour devenir un pro de la déco.

ZAD : les Zones A Définir

salon mezzanine cabane

La grande pièce à vivre, ça sert à vivre. Mais si on y regarde d’un peu plus près, ça sert à prendre les repas, parfois à les cuisiner, à regarder la télé, à écouter de la musique, à lire près de la bibliothèque. Par exemple. Ça peut aussi servir à faire du yoga, jouer aux fléchettes ou construire des cabanes mais restons focalisés sur les usages les plus courants. La clé d’organisation de l’espace dans une grande pièce ouverte, c’est de dédier chaque zone à une fonction. Et ensuite de faire preuve de bon sens pour organiser les zones entre elles. Le coin repas sera plus pratique près de la cuisine. Le coin télé sera parfait dans la zone de la pièce recevant le moins de lumière naturelle. Quant aux fléchettes, évidemment loin des zones de passage.

La limite de votre imagination

salon cloison vegetale

Le secret, on l’a dit, c’est de créer des zones distinctes tout en laissant le regard circuler. Pour délimiter ces zones sans cloisonner vraiment, vous pouvez utiliser des meubles. Bibliothèques à casiers, consoles ou même canapés matérialisent le passage d’une zone à l’autre. Pensez aussi au cloisonnage visuel avec un paravent ou un panneau à mi-hauteur. Et si vous êtes fan de DIY, pourquoi pas monter un panneau sur roulettes, créer une séparation d’esprit scandinave à base de troncs de bouleaux ajourés ou cultiver un mur végétal ?

Chacun sa couleur

studio salon chambre

En choisissant une couleur par zone, vous rendez l’espace facile à lire en un clin d’œil. Mais attention, l’idée c’est que toutes les couleurs de la pièce aillent tout de même ensemble évidemment. Si vous craignez que l’ensemble ne pique un peu les yeux, vous pouvez vous fier à l’une de ces deux logiques : soit un camaïeu d’une même couleur, soit 3 couleurs d’une même intensité. Pour le camaïeu, vous choisirez par exemple un vert olive (ça marche aussi avec le bleu, le rose ou n’importe quelle couleur qui vous plaira), qui sera très clair dans la cuisine, moyen dans la salle à manger et très foncé dans l’espace salon-bibliothèque, le tout sur une base de tons neutres. L’autre option, c’est de choisir 3 couleurs de même intensité comme par exemple 3 pastels scandinave (bleu ciel, vert menthe, corail par exemple) ou 3 teintes profondes et saturées (violet foncé, rouge framboise, vert émeraude).

Merci qui ? Merci le tapis

Un tapis, en plus d’être cosy, chaleureux et d’affirmer un style ou une couleur dans votre intérieur, a le superpouvoir de structurer l’espace. Trop fort ce tapis. Du coup, vous pouvez le glisser sous votre table. Et hop, on voit tout de suite l’espace salle à manger. Pareil évidemment pour l’espace salon, où le tapis sera encadré par le ou les canapés et les fauteuils, poufs etc. Mais vous pouvez pousser la logique plus loin avec le tapis pour l’espace jeu des enfants, le tapis de l’entrée etc… En revanche, trop de tapis tuent le tapis. Si vous voulez que le superpouvoir structurant fonctionne, il faut laisser du sol neutre autour.

Un sol majeur ou des sols mineurs ?

mix sols piece a vivre

Et si vous vous contentiez de matérialiser chaque zone en lui choisissant un sol sur mesure ? Visuellement, l’espace sera parfaitement lisible. Et vous pourrez en plus choisir un sol pratique pour chaque fonction. Un carrelage marbré dans l’entrée pour qu’on ne voie pas la première trace de chaussures. Un parquet dans le cœur de la pièce. Un carrelage superfacile à nettoyer dans la cuisine. Une moquette moelleuse dans laquelle on a envie de s’asseoir au salon. Plus besoin de faire des prouesses décoratives, votre pièce a l’air d’avoir été organisée par un décorateur.

Eclairer l’espace en 3D

eclairage salon sejour

L’éclairage peut complètement changer la lecture d’une pièce. Avec lui, vous pouvez facilement délimiter une zone. Mieux, un volume. Un plafonnier au-dessus de la table ronde du repas ou un ensemble de 3 petits lustres au-dessus de la grande table de ferme de la salle à manger seront très efficaces, comme d’ailleurs les spots intégrés au-dessus du plan de travail de la cuisine ou des étagères de la bibliothèque. Dans votre grande pièce à vivre, vous pouvez jouer avec les 3 types d’éclairage : - Eclairage fonctionnel : celui qui sert à voir ce que vous mangez, ce que vous cuisinez, les chaussures que vous enfilez… Il est puissant mais localisé. - Eclairage général : il baigne la pièce de lumière harmonieusement. Les suspensions mais aussi les spots peuvent y contribuer. - Eclairage décoratif : il est là pour créer une atmosphère (guirlande, veilleuse…) ou souligner un point particulier du décor (sculpture, tableau ou plante verte). Pensez aussi aux lumières qui éclairent par-dessous, à l’effet théâtral saisissant.

Attention à la marche !

podium coin jeux

Eh oui, last but not least dans notre série d’astuces, la marche est un petit pas pour l’homme mais en grand pas vers l’organisation de votre grande pièce ouverte. Le décrochement dans le sol fonctionne en effet très bien pour structurer la pièce, qu’il s’agisse d’une estrade vers le haut (espace jeu des enfants, salle à manger) ou d’un renfoncement creusé dans le sol (coin salon, coin télé). Et tant qu’on y est, le décrochement dans le plafond fonctionne aussi pour délimiter les différentes zones de votre pièce ouverte. Surtout s’il est souligné par un éclairage approprié.

En bref – J’aménage une grande pièce à vivre ouverte

L’unique secret : délimiter des zones par fonction
✔ Je délimite les zones avec des meubles
✔ Je délimite les zones par la couleur
✔ Je délimite les zones avec des tapis
✔ Je délimite les zones en diversifiant les sols
✔ Je délimite les zones grâce à l’éclairage
✔ Je délimite les zones en créant des ruptures au sol ou au plafond
Retour à la liste d'articles
Haut de page